Skip to main content
jump force

Jump Force , le jeu qui me désenchante

jump 50 anniversaryAnnoncé à l’E3 durant la conférence de Microsoft, Jump Force le nouveau jeu exploitant les Licences du Shonen Jump est prévu pour 2019 pour célébrer les 50 ans du magazine.

Jump Force est un jeu de combat 3v3 en tag dans le style des jeux de combat de Namco Bandai, le jeu est un cross over des licences du Shonen jump (magazine de pré-publication hebdomadaire au japon), donc logiquement, on s’attend à voir arriver énormément de personnages emblématique de l’éditeur, pour l’instant on a la confirmation de 4 licences qui sont : Dragon Ball, Naruto et One Piece et curieusement Death Note.

Je ne doute pas de l’arrivée de pleins de trailer et peut être même d’une démo, ce qui j’espère changera mon avis sur le jeu parce que, même avec le nombre de fan dont dispose le Shonen Jump, pour beaucoup le jeu est pas du tout intéressant, et je dirai presque insultant pour certains (dont je fais partie).

Les graphismes sont aux premiers abords assez jolis en capture d’écran, mais en mouvement c’est une autre histoire. Les modèles des personnages sont mal faits. On a l’impression que ce sont des figurines en plastiques. Rares sont les éléments vraiment dynamiques (par exemple le gilet de Luffy, le kimono de San Goku, etc...)
Je suis conscient qu’ils utilisent du cell shading (un rendu proche des films d’animations japonaise) dans un univers fictif, et qui n’est pas réaliste. Mais pour un jeu qui sort en 2019 ce n’est vraiment pas tip-top.

Du côté des animations et des effets, c’est plutôt illisible et il faut s’habituer, mais on a l’habitude de voir plein de jeux de ce genre avec encore plus d’effets et mouvements tout en restant lisible et équilibré. Je pense que dans le cas de Jump Force, le problème vient principalement lors de l’effet de collision. Il y’a un micro freeze pour bien montrer le coup, sauf que la qualité de l’animation n’est pas au rendez-vous, alors on se retrouve avec des scènes coupés sans pouvoir visualiser les enchaînements.

Les effets par contre sont assez beaux, avec des rendus bien coloré et bien dynamique, qui nous font ressentir la puissance surtout lors des coups spéciaux.

On arrive aux background et gameplay, et là on a deux écoles : ceux qui détestent les incohérences scénaristiquesluffy flag usa, et ceux qui s’enfichent. Sur le premier trailer on voit Luffy (One Piece) qui se balance sur un drapeau américain, et à ma grande stupéfaction, le niveau se déroule à Manhattan (USA). On peut comprendre que Death Note qui se déroule dans notre monde réel avec nos villes et nos cités, mais dans ce genre de cross-over, je pense qu’il faut miser sur un environnement fantastique. Ramener les personnages fictifs dans une ville réelle est un pari risqué.

Ce qui est du gameplay à proprement parlé est un système de 3v3 tag, le genre de dragon Ball fighterZ mais en 3d, avec 6 personnages disponible à l’e3 : Goku, Freezer, Luffy, Zorro, Naruto et Sasuke Uchiha. Un genre de jeu en vogue en ce moments mais pas assez innovateur pour ce qu’on a vu durant l’E3, peut être que des mécaniques de jeu plus intéressantes feront leurs apparitions durant les mois de développement qui restent.

 

 

 

Jump Force prend un pari risqué, celui d’éblouir leurs fan base sans leurs proposer un vrai jeu. L’intérêt de ce jeu réside dans la possibilité de se défouler avec ses personnages de manga préféré plus que dans un jeu de combat technique et tactique. Il reste beaucoup de mois pour finaliser le jeu, j’espère que ça servira pour développer un vrai jeu qui respecte la charte des jeux de combat pour contenter tout le monde.

faites vous plaisir sur le site du l'éditeur du jeu ici .

 

 

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.